Un atelier photo à la médiathèque Albert Camus avant la journée mondiale du sténopé :

La journée mondiale de la photographie au sténopé (« Worldwide Pinhole Photography Day ») aura lieu le 30 avril 2017. Pour découvrir le principe et faire ses premières images, j’animerai un atelier à la médiathèque Albert Camus de Vitry le François, du 18 au 21 avril 2017. 

De quoi s’agit-il ? De faire de la photographie avec ce qu’il y a de plus simple : une boîte, percée d’un trou en guise d’objectif. Dans la boîte on place un support sensible à la lumière, film ou papier photographique.

Le plus fun est de fabriquer sa boîte à partir de trois fois rien, une boîte à chaussures, une cannette en alu, ou n’importe quelle autre boîte que l’on peut rendre étanche à la lumière. On peut aussi, pour un plaisir différent et des résultats plus haut de gamme, utiliser un très bel objet fabriqué par un artisan (il en existe beaucoup mais ma préférence va aux très belles boîtes en noyer fabriquées par Benoît Capponi, chez Spiral Camera, et leur test en image sur le site de Dans Ta Cuve !), pour faire des photographies très différentes de ce que vous faites quotidiennement. 

Avec le sténopé, on prend son temps. On ralentit le rythme. On respire… et on photographie le temps qui passe lentement. 

Le trou étant très petit, la photographie au sténopé est toujours en « pose longue », il faut le temps que la quantité suffisante de lumière arrive sur le support… et donc on enregistre le temps qui passe. Si l’on prend une foule en mouvement, elle n’est pas figée mais « fluidifiée », comme sur cet exemple à gauche, de Patrick Caloz. A l’extrême, si l’on prend une place bondée de monde en pose très longue, la place aura l’air vide, puisque chaque passant n’a pas le temps de « laisser sa trace » sur le support. 

© Patrick Caloz

 

La forme et la taille de la boîte, le support choisi (film couleur ou papier noir et blanc ?) auront également une incidence sur le résultat. Une bonne dose d’incertitude et de surprises font partie du jeu. Une petite galerie tirée du web pour vous montrer différentes possibilités :

Si vous vous sentez curieux, inventif et même un peu poète ou artiste, venez nous rejoindre sur cet atelier ! C’est gratuit, mais le nombre de places est limité. Pour tout renseignement, envoyez-moi un mail ou mieux, appelez la médiathèque (03.26.74.19.27) à partir de mardi 18 avril 😉

Laisser un commentaire