Il faut que tu respires…

Je ne sais pas pourquoi tout le monde programme tout en juin. Les spectacles, les kermesses, les fêtes de famille, les mariages, les festivals, les élections de Miss… On pourrait prévoir des choses en avril, ou en mai si on faisait vraiment ce qui nous plaît. Mais non.  C’est la course. Même le débarquement américain ils l’avaient programmé en juin il y a déjà 75 ans, c’est bien la preuve que ce mois a quelque chose de spécial.

En juin c'est de fleurs dont tu as besoin.

Alors entre un reportage pour l’ESAT et deux photos d’identité à l’EHPAD, je me suis arrêté en rase campagne pour photographier les coquelicots. Histoire de se prendre pour Monet ou Van Gogh cinq minutes*, en attendant la floraison des tournesols ! Ça fait toujours plaisir, même sous un ciel gris. 

J’ai commencé une longue série sur les paysages autour de Vitry et je vous montrerai ici l’avancement des travaux de temps à autre, avant d’attaquer les choses plus sérieuses (expo, livre et banque d’images à visée d’illustration commerciale). 

*Comment, Claude et Vincent utilisaient des pinceaux ? Et pas un appareil photo ? Ah… je me disais aussi qu’ils devaient avoir du matériel pas top, ou qu’ils avaient nettoyé leur optique avec du papier de verre, ça faisait pas très précis avec plein de taches… D’accoooord… 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Seo wordpress plugin by www.seowizard.org.